Oubliez le Body-summer, pensez Body-positive

« Embrace » ou « Accepte ton corps » en français, est un documentaire à propos du Body Positive sorti en 2016. Il traite du parcours de Taryn Brumfitt à travers le monde pour rencontrer des profils de beautés différents, uniques et militants, et dénoncer les injustices de la beauté dans nos sociétés.

Le documentaire annonce la couleur : 70 % des filles ne sont pas satisfaites de leur corps ; 90 % des cas d’anorexie ou de boulimie sont féminins ; plus de 50 % des 5-12 ans veulent perdre du poids ; 90 % des régimes ne fonctionnent pas. Un constat sans appel qui pousse Taryn dans un voyage aux quatre coins du monde, à la rencontre de femmes qui s’acceptent malgré leurs imperfections.

Bienvenue en Australie, là où habite Taryn Brumfitt, photographe. Comme beaucoup de femmes, Taryn Brumfitt dit détester son corps depuis son premier accouchement. Pour y remédier, elle se met à pratiquer du sport et à surveiller son alimentation. Désespérée par ses kilos en trop, elle envisage la chirurgie esthétique pour mieux accepter son corps mais se résigne par la suite, car ce n’est pas le message qu’elle veut transmettre à sa jeune fille. Elle choisit donc de se lancer un défi : devenir culturiste. Mais, elle se rend rapidement compte que cela ne la rend pas heureuse.

Un dimanche, elle poste une photo sur Facebook d’elle, avant et après sa grossesse, qui devient virale dans le monde entier. Sa notoriété médiatique prend de l’ampleur ; tout le monde veut l’interviewer. Elle se rend compte qu’elle devient un exemple à suivre, un modèle de courage osant dénoncer la pression sociale que les femmes subissent, et reçoit des milliers de courriers de soutien.

Pendant neuf semaines, elle fait le tour du monde pour rencontrer plusieurs jeunes femmes et professionnelles, comme par exemple Jade Beall, photographe. Une femme optimiste qui depuis toute petite, est obsédée par les femmes fines dans les magazines. Après son accouchement, elle se décide à prendre des photos d’elle nue avec son nouveau-né. Taryn Brumfitt rencontre également Harnaam Kaur, une fervente militante du Body Positive, atteinte du syndrome des ovaires polykystiques, qui se traduit par une pilosité faciale abondante : « Aimez votre corps comme il est. Car c’est le seul que vous ayez. Alors, pourquoi vous plaindre de quelque chose de magnifique ? »

Ces femmes ont eu du mal à s’accepter physiquement mais aujourd’hui elles s’aiment comme elles sont, et incitent les autres à le faire pleinement car on est toutes différentes et il faut s’en réjouir, c’est déjà beau en soit. Nous sommes 7,4 milliards sur Terre, apprenons à nous aimer comme nous sommes, car nos corps, tous de formes et de tailles différentes nous rendent uniques.

Un documentaire émouvant, qui dénonce un problème important et que le groupe de rédaction vous recommande fortement ! Disponible en VOD sur l’Apple TV ou en accès libre sur YouTube.

Lohann Guis

Sur le même thème

Oubliez le Body-summer, pensez Body-positive

Quand mon miroir me ment

La beauté cachée des laids