Se faire food, oui, mais pas avec n’importe qui !

Si je vous dis : David Brownie ? Motörbread ? Rolling Scones ? Apérosmith ? Vous vous dites sûrement que je suis hyper douée en jeu de mots. Pourtant ce n’est pas de moi mais de la reine du calembour gastronomique, secoueuse de veuch : Audrey Basset alias Sefairefood. Présentation.

Auteure, illustratrice, graphiste et cheffe, Audrey a su concilier toutes ses passions à travers un projet : Sefairefood. Un nom percutant associé à une personnalité décalée, ça fait du bien dans le paysage culinaire français. Instagrameuse et youtubeuse, elle a profité du confinement pour travailler sur son premier livre de recettes de cuisine : Cook’n roll. Depuis un deuxième tome est sorti pour le plus grand bonheur des amateurs de rock & de cuisine aux touches végé.

Passion métal ?

Déjà fan de Bowie dans le ventre de sa mère puis de Freddie Mercury « un mec trop stylé qui chantait hyper bien », elle chemine vers le métal dans une époque où la musique aime les guitares saturées. Sa passion pour le new métal des années 2000 (Korn, Marylin Manson..) est un prétexte à sa crise d’adolescence et ne passera pas (sa passion, pas sa crise d’adolescence !). Elle quitte le joli port de Paimpol pour s’engager dans des études d’arts graphiques à Rennes. Du travail de graphiste en agence de communication, Audrey décide de changer de vie. Elle quitte les tailleurs jupes pour enfiler des fringues qui lui ressemblent et passe chez le tatoueur pour libérer la métalleuse qui est en elle. « J’ai fait mes tatouages assez tard. Du coup je n’ai pas encore de regret d’avoir un truc inavouable… », dit-elle.

Tiens, j’ai une idée.

« Un jour, avec les copains à l’apéro, les idées ont commencé à fuser autour d’un brownie. Je me suis dit que ça ne pouvait pas rester dans un cahier. »  C’est ainsi, qu’Audrey décida de se lancer dans la fabrication d’un livre de recettes alliant rock music et cuisine végétarienne. Elle propose le projet aux Editions Ouest-France qui lui disent banco ! Elle a trois mois pour sortir son premier livre. Audrey est un véritable couteau suisse et ce projet lui permet de combiner toutes ses compétences : photos, illustrations, textes… Elle fait tout, même si le plus dur reste « de parler de soi » ! Plat c’est beau, AC/dessert, Slipknuts… Autant de calembours qui ont ouvert la voie vers la bible « HELLthy », Cook’nroll.

Des recettes végétariennes.

« Je ne suis pas végane, je suis végétarienne depuis quasiment six ans », explique-t-elle.  C’est en commençant à s’intéresser à l’agroalimentaire, à ce que l’on mange, à ce que l’on a dans notre assiette ou aux produits des supermarchés, qu’Audrey a décidé d’arrêter de se nourrir de produits ultra-transformés ou de viande de manière progressive. Elle ne cherche pas à convaincre et ne veut pas imposer aux autres de penser comme elle. Son but ? « Faire prendre conscience et mieux consommer les choses. » Et le pari est plutôt bien réussi. Quand on regarde son « feed insta », on découvre des photos de plats ultra gourmands, dégoulinants. C’est généreux à souhait et ce n’est pas tout à fait le genre d’image que l’on associe à des plats végétariens. Car Audrey « adore la bouffe, c’est un réconfort, un truc qui fait plaisir. » C’est donc réjouissant de voir que la cuisine végétarienne peut s’apparenter visuellement à de la « food porn »…

Collaboration autour d’une recette inédite

Pour faire connaitre son travail, Audrey est très active sur les réseaux sociaux. Pour elle, « Youtube est un super support qui permet aux gens de suivre tes recettes, de diffuser tes vidéos et ton message ». Depuis sa très récente collaboration avec Trinity, streameuse, au Hellfest’s food, elle pense développer sa présence sur les nouveaux supports comme Twitch, « parce que quand tu es auteure, personne ne fait ta communication ». « Pour être connu, il faut bosser, gratuitement, prendre du temps pour les réseaux sociaux pour que ce soit correct et propre… La plateforme YouTube permet aux gens de te voir différemment que sur Insta avec tes photos de plats. Ça leur permet de te connaitre, de s’identifier, de suivre des recettes… c’est quand même génial pour ça », développe Audrey.

Dans l’équipe de l’Hypocrite, on avait envie de se lancer avec elle sur la réalisation vidéo d’une recette en mode jeu de mots. Une journée aura été nécessaire pour nous amener à trouver un calembour, écrire une recette, préparer le tournage ainsi que l’habillage (réalisé en stopmotion, s’il vous plaît !). Accueillis chaleureusement chez le cuisiniste Ateliers Malégol, coachés par Audrey et captés par la caméra de notre réalisateur préféré, Stéphane Pougnand, nous nous sommes particulièrement amusés pour apprendre à cuisiner un spécial Ramen des Neiges.

Retrouvez donc Benjamin alias Bubu la castagne, Anna et Audrey pour vous apprendre à cuisiner une savoureuse recette de Ramen, féérique et enchanté comme se doit d’être un bon Disney.

Adrien Victoire, Naëlle Bannier et Carine Peynaud

Sur le même thème

Création littéraire avec Pierrick Jégu

Mangez des courges, n’en devenez pas une !

Se Faire food, oui, mais pas avec n’importe qui