Articles

Le yoga du rire a été créé en 1995 par un médecin indien généraliste de Mumbai, Madan Kataria. Il s’est rendu compte des vertus du rire sur le corps et l’esprit. Souhaitant propager ses connaissances, il a ensuite formé différents professionnels ayant la volonté d’enseigner le yoga du rire à leur tour.

A Cris Ouverts, c’est le titre de la sixième édition des Ateliers de Rennes, Biennale d’art contemporain qui a lieu du 29 septembre au 2 décembre.
Ne nous cachons pas. Avant de nous diriger vers la Halle de la Courrouze, nous étions plutôt dubitatifs quant à l’intérêt qu’allait nous susciter les différentes œuvres exposées.

Après la lecture de Je ne suis pas viril de Ben Névert, publié chez First en 2021, nous n’avons malheureusement pas eu la chance de l’interviewer, ce dernier n’ayant pas répondu à nos nombreuses sollicitations…

Quand on parle d’imaginaire, il est impossible de ne pas parler de jeu de rôle. C’est pourquoi nous avons choisi d’échanger avec le président de la Guilde de Bretagne, Xavier Beccarel, pour en savoir plus sur cette pratique.

Zelda, doctorante en lecture comparée et chercheuse en Science-fiction, nous a accordé une interview. Avec beaucoup de justesse, de culture et de passion, elle nous partage ses connaissances, issues de ses études, et de son parcours qui l’a notamment amenée à cofonder le « Laboratoire des Imaginaires ».

Nous avons eu la chance d’interviewer William Blanc, historien, professeur à la Sorbonne et auteur d’ouvrages analysant, entres autres, des mythes ou des œuvres fictives sous un regard historique. Nous avons abordé le mythe Arthurien avec lui. L’interview devait durer 30 minutes et a finalement duré 1 heures 20. Et, croyez-moi, on n’a pas vu le temps passé !

« Faire les cons sérieusement et faire sérieusement les cons. » Tout est dit dans cette phrase, formulée par le groupe de la Breizh Steampunk society pour se présenter. Nous les avons croisés, alors qu’il était en déplacement à Rennes.

Quand nous entendons le nom de Philippe Croizon, il nous vient à l’esprit cette image du guerrier amputé des quatre membres qui a traversé la Manche à la nage. Nous avons eu l’honneur d’interviewer, sur le thème de la liberté de mouvement, quelqu’un de jovial, sans langue de bois et avec une analyse pointue de la société, nous faisant oublier son handicap.

Etant donné le thème de ce numéro, l’organisation d’une rencontre avec le professeur de philosophie Eric Chevet, auteur de deux essais sur notre rapport à la mort (1), était de rigueur. Ses recherches scientifiques témoignent d’un désir de traiter ce sujet « comme un autre ». 

Entre J-pop, shoegaze et noise, Dots est là pour exploser les codes de ce genre si particulier qu’est la musique idols.